Bollwiller Historique

Murbach.jpg

_________________________
Naissance au Haut-Moyen-âge

La première mention de BOLLWILLER dans l’histoire : Elle remonte à 728, sous le nom de « Baltowiller » et se trouve dans une charte de donation de l’abbaye de MURBACH. Dans d’autres documents datant de 786, nous relevons le nom de
« Ballonevillare ».
Puis en 817, un manuscrit nous apprend que l’abbaye d’EBERMUNSTER près de Sélestat, était aussi propriétaire de terres à « Bollewilre ».

Au XIIème siècle, une famille noble s’installa dans le « château ». La localité devient le centre d’une seigneurie englobant Feldkirch, Pulversheim, Réguisheim et une partie d’Ungersheim. Sous l’impulsion de Nicolas De BOLLWILLER et de son fils Rodolphe, la seigneurie atteignit son apogée vers le XVIIème siècle.
Elle passa ensuite aux mains des FUGGER, mais fut donnée par Louis XIV à la famille De ROSEN en remerciements des services rendus.
La seigneurie fut abolie à la Révolution de 1789.

Débarcadère-Kœnigshoffen-1852.jpg

_________________________
Evolution de la commune


Par la suite, deux événements marquent l’évolution de BOLLWILLER :

- la mise en service en 1841 de la ligne de chemin de fer Strasbourg/Mulhouse,

"De Colmar à Lutterbach, où la ligne rejoint celle de Mulhouse à Thann, les travaux sont achevés en juillet 1841 et le 29 est organisé un voyage d’essai de Mulhouse à Strasbourg avec un train remorqué par la locomotive « Ville de Mulhouse ». Après une inspection avec un train remorqué par la locomotive « La Comète », la section est réceptionnée le 9 août 1841" (Extrait Wikipédia)

construction de la mine rodolphe.png

Le puit Rodolphe (ou carreau Rodolphe)

C'est l'une des principales mines appartenant aux mines de potasse d'Alsace, situé sur les communes d'Ungersheim et de Pulversheim dans la région française du Grand Est. Il a exploité de la potasse entre 1913 et 1976 et fait 711 mètres de profondeur.
Après la fermeture de la mine, le site reste désaffecté pendant dix ans. En 1987, le site est acquis par l’Écomusée et le Conseil général du Haut-Rhin. En 1994 est créée l'association " Groupe Rodolphe" afin de préserver ce site chargé d'histoire et de commencer des travaux de rénovation. Au début du XXIe siècle, tous les bâtiments se trouvent dans un état de conservation acceptable, certains ayant été restaurés où étant en cours de restauration


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.